Ce que disent leurs mains : Me de Moro-Giafferi

Article paru dans L’Intransigeant du 3 septembre 1925 :

CE QUE DISENT LEURS MAINS

Me DE MORO GIAFFERI

Une activité fébrile, une énergie de galop et une intelligence
intuitive menée par une soixante chevaux au frein flexible caractérisent la main de M. de Moro-Giafferri. Mais Mars et Jupiter se trouvent chez lui, comme d’ailleurs dans toute main classique d’homme politique, nuancés par Mercure. Et bien que sa puissante volonté soit de celles qui vont jusqu’à l’obstination, il entre néanmoins toujours de la diplomatie dans la composition de sa violence.
La longueur de l’annulaire, le doigt de Mercure, par rapport aux autres doigts, est remarquable et révèle une éloquence chaude, colorée, souple, vibrante et riche dans toute sa gamme. La beauté du verbe n’a pas de secret pour lui.
L’index et la croix de la paume indiquent un esprit porté vers le mysticisme, voire la superstition ; mysticisme inégal et capricieux combattu, souvent avec succès, quelquefois à grande peine, par le rationalisme, par un vif amour de l’ordre dans tous les domaines et par cette modération qui fait la sagesse des vieilles races et qu’on peut déchiffrer dans la forme des doigts.

Maryse Choisy